Illustration de l'actualité Retourner aux articles
Web 10 Juin 2021

L'importance du temps de chargement sur le positionnement SEO

La vitesse de chargement d’une page web est un critère de positionnement

sur le moteur de recherche Google depuis 2010 sur ordinateur, et depuis 2018 sur mobile.

Image illustrant le texte

Aujourd’hui, l’expérience utilisateur est primordiale et doit être optimisée afin de ne pas voir partir vos visiteurs.

Il a également un réel impact sur votre revenu. 2,6 milliards de dollars, c'est la perte annuelle de revenu des sites au chargement trop lent. De plus, Google peut pénaliser votre position dans les résultats de recherche.

Les différents éléments impactés

1/ Le taux de conversion :

1 seconde de chargement mobile en plus peut impacter votre taux de conversion jusqu'à 20%. Si votre site a un temps de chargement trop long, il est fort probable que l'utilisateur partira chez la concurrence.

2/ Le taux de rebond :

Il s’agit du taux de visiteurs quittant votre site sans avoir parcouru d’autres pages. Optimiser le temps de chargement réduit le taux de rebond des visiteurs sur votre site. En effet, 53% des visiteurs quittent un site s'il met plus de 3 secondes à charger.

3/ Les pages crawlées :

L'exploration du site par les robots peut être limitée. Ils ne consacrent qu'un temps limité pour visiter et indexer les pages de votre site. Si celles-ci sont trop lentes, il y a un risque qu'elles ne soient pas toutes parcourues.

 

Comment optimiser son temps de chargement ?

De nombreux critères peuvent avoir un impact sur le temps de chargement de votre site :

1/ l'hébergement : C’est la base de toute optimisation. Pour un site performant, il faut une solution d’hébergement adaptée.

2/ le redimensionnement : Insérez des images à la dimension exacte de leur emplacement évite au navigateur de les redimensionner lui-même. Vous économisez aussi sur le poids de l'image et donc sur le poids de la page. Une page dont le poids est réduit de 25 % peut gagner 25 % d'utilisateurs à moyen terme.

3/ la compression : La compression des images et des fichiers pour considérablement réduire le poids des pages et donc, son chargement. Pour les images, il est nécessaire d'utiliser le bon format : le JPG, pour sa légèreté, il sera particulièrement bienvenu pour les images d’arrière-plan ou de grande taille. En effet, son format de compression ne surchargera pas la bande passante. Le PNG sera à utiliser pour des illustrations complexes avec un besoin de transparence. Le SVG sera à privilégier pour les logos car il permet d'avoir des images nettes, qu'il soit intégrer en petit ou en très grand format.

4/ la mise en cache : Lorsque vous visitez un site web, les éléments de la page consultée sont stockés dans un cache de votre disque dur ou sur une mémoire temporaire. Cela signifie que la prochaine fois que vous visiterez ce même site, votre navigateur chargera la page sans effectuer de requêtes HTTP. Les principaux composants sont déjà stockés de votre côté. La plupart des visiteurs de votre site arrivent avec une mémoire cache vide. Il est donc essentiel que vous activiez la mise en cache pour réduire considérablement le temps de chargement de votre site lors d’une prochaine visite.

5/ le lazyloading : La mise en place du lazyloading permet de différer le chargement des éléments lourds non visibles par l'utilisateur, comme les images et les iframes.

6/ la qualité du code : Le code doit être le plus propre possible, et peut l'être grâce au CMS Contao. C'est un système de gestion de contenu complet possédant de nombreux atouts intrinsèques et entrant en compétition avec les meilleurs CMS open source. Côté développeur, Contao est un outil très performant.
En savoir plus.

7/ la police : Certaines polices auront un impact sur la vitesse de vos pages, pouvant vous faire perdre de précieuses secondes. Il est nécessaire d'utiliser des polices optimisées pour le web.

8/ le format d'image WebP : C'est un nouveau format dernière génération mis en place par Google avec un meilleur taux de compression tout en limitant la perte de qualité.

9/ le format de vidéo WebM : C'est un format qui a été conçu pour procurer un assez fort taux de compression sans avoir besoin de beaucoup de puissance de calcul lors de la décompression. Il s’agit de permettre la diffusion en flux continu de vidéos par Internet avec pratiquement tous les types d’appareils.

Conclusion

Vous l'aurez compris, il est primordial d'optimiser le temps de chargement de votre site si vous ne voulez pas perdre des places sur Google.

Chez Addictic, nous prenons soin d'obtenir le meilleur résultat sur le temps de chargement de vos projets.

Nos réalisations Canal Vin et Triangle Énergie en témoignent.

Vous souhaitez vous aussi un accompagnement digital ? Un site web optimisé ? Un accompagnement marketing ? Contactez-nous !

Vous avez un projet digital ? Discutons-en !